WORKING PAPER : Reconnaissance des droits fonciers : comparaison Australie-Namibie

Un article de Thomas Widlok de l’université Nijmegen qui interroge d’un point de vue anthropologique, la reconnaissance des droits fonciers autochtones en Namibie et en Australie ainsi que la place centrale des corporations dans le processus.

Reference : Thomas Widlok, 2001, Equality, group rights, and corporate ownership of land. A comparative perspective of indigenous dilemmas in Australia and Namibia, Max Planck Institute for Social anthropology working papers

Lire l’article en ligne

Cet article, publié dans Territoire, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s