BOLIVIE : l’ONU recommande de garantir le droit à la consultation des peuples autochtones

Le 23 mars 2011, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme en Bolivie a présenté devant le Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU réuni à Genève son rapport d’activités 2010 et son analyse sur la situation des droits de l’Homme dans le pays.

Le rapport note de nombreuses avancées, en particulier dans la lutte contre la discrimination. Il souligne le développement législatif destiné à appliquer l’ensemble des droits reconnus par la Constitution de 2009.

Sur la question des peuples autochtones, le document signale des avancées dans le champ des droits politiques et dans la mise en place progressive du régime d’autonomie indigène. Toutefois, le Haut Commissariat a noté des défaillances quant au respect du droit à la consultation des peuples autochtones, notamment lors de l’élaboration de textes législatifs et recommande de garantir ce droit. Il invite l’Etat bolivien à protéger les peuples autochtones en situation dite de vulnérabilité.

Le document [ESP]

Source : Communiqué de presse du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Droits de l’Homme en Bolivie [ESP]

Cet article, publié dans Citoyenneté, Constitution/législation nationale, Consultation, Droit international, Participation politique, rapport international, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s