OUVRAGE : La propriété intellectuelle contre la biodiversité ? Géopolitique de la diversité biologique

La propriété intellectuelle contre la biodiversité ? Géopolitique de la diversité biologique. Ouvrage collectif, PubliCetim No 35, CETIM, Genève, mars 2011. 224 p. ISBN : 978-2-88053-073-0.

« Les pays du Sud recensent 80% des ressources naturelles mondiales, attisant la convoitise des sociétés transnationales. Celles-ci sont prêtes à tout pour se les approprier à coup de brevets et autres titres de propriété intellectuelle. Pour tenter de pallier cette biopiraterie, la Convention sur la diversité biologique propose un « partage des bénéfices » entre ces firmes, les peuples autochtones et les pays du Sud. Presque 20 ans après l’entrée en vigueur de cette Convention, ce partage est-il réellement « équitable » et « bénéfique » pour les peuples ? Garantit-il la poursuite de l’innovation collective ? La valorisation marchande de la nature permet-elle de protéger la biodiversité ? »

Ont contribué: Laurent Gaberell et Gonzalo Gosalves * Shane Greene * Guy Kastler Jack Kloppenburg et Eric Deibel * Birgit Müller * Silvia Ribeiro Antoine de Ruffray * Chikako Takeshita * Soolapani Usha, Radhakrishnan Sridhar et Karsten Wolff * Saskia Vermeylen

Pour lire l’ensemble de la présentation et la table des matières cliquer ici

Cet article, publié dans Environnement, Ressources naturelles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s