GUATEMALA : Deux femmes autochtones en lice pour les élections générales

Dans la perspective des élections générales guatémaltèques qui se tiendront le 11 septembre 2011, deux femmes autochtones présentent leur candidature aux plus haut postes exécutifs et sur des listes concurrentes.

Rigoberta Menchú, militante quiché-maya des Droits de l’Homme et des peuples autochtones reconnue internationalement et Prix de Nobel de la Paix en 1992, est candidate à la présidence de la République pour la coalition de gauche Frente Amplio à laquelle participe activement son propre parti, le WINAQ. C’est la seconde participation de Rigoberta Menchú aux élections présidentielles après celle de 2007.

Laura Reyes, maya kaqchikel, est candidate à la vice-présidence aux côtés d’Eduardo Suger pour le parti  conservateur Compromiso, Renovación y Orden (CREO). C’est sa première participation à des élections. Elle est avocate et professeure à l’Université Galileo dirigée par E. Suger.

Pour une courte analyse de la question autochtone dans la campagne électorale guatémaltèque et de l’utilisation stratégique des représentant(e)s autochtones par les partis politiques, voir l’article de Louisa Reynolds [Esp] daté du 22 juillet 2011.

Cet article, publié dans Participation politique, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s