the National Congress of Australia’s First Peoples enters the public debate (EN/FR)

The first Congress of Australia’s First Peoples, attended by 120 Delegates, was held in June 2011 (see report here). Unfolding from this meeting, members’ survey and research, the Congress has recently published two position papers:
– on the constitutional recognition of Australia’s First Peoples, the position paper looks at Congress member’s view on the different reform options and stresses the need for a pragmatic and strategic approach to ensure a succesful referendum;
– on the controversial Northern Territory Emergency Response (see official or critical websites), the report commends recent consultations undertaken by the Federal Government (see report here and critical reading here) but stresses the failure of « big sticks politics » and the need for an approach to the Intervention that conforms with international human rights standards. For a critical Aboriginal reaction published in The Australian, see here.

***

Les 120 délégués du Congrès National des Peuples Premiers d’Australie se sont réunis pour la première fois en Congrès en juin 2011 (rapport disponible ici). Les discussions entre les Délégués, les sondages réalisés auprès des membres, alimenté par des recherches plus larges ont récemment donné lieu à la publication de deux déclarations:
– sur la reconnaissance constitutionnelle des Peuples Premiers d’Australie (les résultats du groupe d’experts établi par le Gouvernement sont attendus pour décembre 2011). Le rapport examine les différentes options de réformes et le niveau de soutien que les membres lui apportent. Il affirme la nécessité d’une approche pragmatique et stratégique afin que le référendum constitutionnel soit adopté.

– sur la très controversée Intervention d’Urgence dans le Territoire du Nord (site officiel, informations critiques), en réponse notamment aux récentes consultations entreprises par le Gouvernement fédéral (disponibles ici, lecture critique ici). Le rapport dénonce l’approche punitive qui a prévalu jusqu’ici et insiste sur la nécessité pour les gouvernements australiens de respecter les standards internationaux des droits de l’homme dans l’élaboration de leurs politiques publiques autochtones. Voir ici une réaction critique aborigène à la publication du Congrès dans un journal conservateur.

Cet article, publié dans Citoyenneté, Constitution/législation nationale, Droit international, Justice, Mouvements autochtones, Participation politique, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s