SEMINAIRE : 1ère séance du séminaire de recherche «Perspectives comparatives sur les droits des peuples autochtones»

La première séance du séminaire de recherche organisé par l’équipe SOGIP (ERC 249236) «Perspectives comparatives sur les droits des peuples autochtones», coordonné par Irène Bellier (IIAC/LAIOS-SOGIP) et Martin Préaud (LAIOS-SOGIP) se tiendra ce jeudi 10 novembre 2011, de 9h à 13h, à l’EHESS, salle 2, 105 boulevard Raspail, 75 006 Paris. Le séminaire est ouvert à tous. (Il a lieu le 2ème jeudi du mois de 9 h à 13 h, du 10 novembre 2011 au 12 avril 2012).

Séance du 10 novembre 2011 : Approches anthropologiques de la Déclaration des Droits des Peuples Autochtones: regards croisés depuis les terrains des Nations Unies et de l’Australie

A partir d’une analyse du processus de la négociation, Irène Bellier présentera la dynamique relationnelle qui s’est construite sur la scène des Nations unies entre les acteurs indigènes/autochtones, gouvernementaux et internationaux, ainsi que les enjeux épistémologiques, juridiques et politiques de la Déclaration.

Martin Préaud retracera et analysera les attitudes changeantes de l’Etat australien sur la scène internationale vis-à-vis des droits autochtones, interrogeant l’écart entre développements légaux et institutionnels et revendications autochtones à la lumière de l’Examen Périodique Universel de l’Australie en janvier 2011.

Présentation générale du séminaire :

Ce séminaire du LAIOS, animé par les membres de l’équipe SOGIP (ERC 249 236), s’inscrit dans la perspective ouverte par l’adoption en 2007 de la Déclaration des Nations Unies sur les Droits des Peuples Autochtones. En constituant un nouveau sujet du droit international à la fois en deçà et par-delà des États-nations constitués, la Déclaration suscite de nombreuses réflexions quant à la mise en œuvre du principe d’autodétermination et à ses ramifications politiques globales aussi bien que locales. Le séminaire abordera la question de la circulation, de l’appropriation ou du respect des standards énoncés dans la Déclaration, par les Etats et les organisations des peuples autochtones, ainsi que d’autres acteurs, tels que les compagnies minières transnationales ou les organisations de défense des droits de l’homme. Quelles sont les conditions de possibilité et les formes d’une autonomie politique pour les peuples autochtones ? Comment la reconnaissance globalisée des peuples autochtones pèse-t-elle sur leurs projets de société ? Entre protection des différences culturelles et inscription dans la modernité, comment surmontent-ils les contradictions des programmes internationaux , des politiques nationales et des attentes locales ? Chaque séance sera le lieu d’une comparaison entre des configurations nationales distinctes afin de dégager les enjeux et les impacts de la Déclaration, grâce à la présentation d’études de cas, suivie d’une discussion comparatiste et critique.

Voir la présentation du séminaire sur le site de l’Ehess

Thèmes des séances suivantes :

2) 8 décembre 2011 — (salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail)

Les droits des peuples autochtones dans l’espace français, dilemmes de la reconnaissance : Nouvelle-Calédonie, Guyane, Pays Basque

3) 12 janvier 2012 — (salle M. & D. Lombard, 96 bd Raspail)

Effets de la Déclaration dans le monde latino-américain : la question des autonomies autochtones : Bolivie, Mexique, Panama, Colombie

4) 9 février 2012 — (salle 4, 105 bd Raspail)

Peuples Autochtones, Conservation et Développement : territoires et politiques publiques de l’environnement 1 : Inde, Australie

5) 8 mars 2012 — (190 avenue de France, 75013 Paris)

Peuples Autochtones, Conservation et Développement: territoires et politiques publiques de l’environnement 2: Botswana, Namibie, Argentine

6) 12 avril 2012 — (190 avenue de France, 75013 Paris)

Autochtonie et déplacements du politique : global/local, mobilisations et formes organisationnelles : équipe SOGIP

A CONSULTER :

la bibliographie générale du séminaire Perspectives comparatives sur les droits des peuples autochtones est téléchargeable ici

La bibliographie de la session 1 : Approches anthropologiques de la Déclaration des Droits des Peuples Autochtones : regards croisés depuis les terrains des Nations Unies et de l’Australie ici

Voir la présentation d’autres séminaires sur le site web sogip

Cet article, publié dans Droit international, Institutions internationales, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s