Argentine: publication en ligne, bulletin n°1 de l’Observatoire des droits de l’Homme des Peuples Autochtones (Neuquen)

En ligne, le premier bulletin de l’Observatoire des droits de l’Homme des Peuples Autochtones:

Au sommaire, trois articles du journaliste Dario Aranda:

  •  « Territorio, eje de la conflictividad actual : a medida que avanza el modelo extractivo se multiplica la resistenciade las comunidades indígenas y campesinas »,  relatif aux conflits territoriaux liés au développement exponentiel de l’extraction des ressources naturelles et à l’absence de propriété de la terre, qui concernent tant paysans que peuples autochtones, avec les exemples des territoires de la région du Chaco (près de 8 millions d’has de terres en conflit et 948000 personnes affectées).
  • « Cinco pasos adelante : Comunidades de Neuquén, Salta y Tucumán obtuvieron medidas judiciales favorables. Empresas petroleras, mineras y estados (provincial y nacional) », qui présente la timide apparition d’une nouvelle  jurisprudence édictée par des cours de provinces (Neuquen, Salta et Tucuman) et la Cour Interaméricaine des droits de l’Homme, favorables aux peuples autochtones dans la protection de leurs droits territoriaux et leur identité face à l’exploration et l’exploitation de ressources naturelles situées au sein de leurs territoires. Cas des Communautés mapuche :  Wentru Trawel Leufu , Campana Mahuida et Paichil Antriao ; des Communautés Wichi : El Traslado, El Escrito et Zopota; de la Communauté India Quilmes de Tucumán.

  •  « El camino Qom » : « La Comunidad La Primavera lleva un año de acciones directas en reclamo por sus derechos. Cortes de ruta, acampes y huelgas de hambre. Sufrieron amenazas, incendios de viviendas, represión y asesinatos. Pero han dado un paso adelante: Félix Díaz fue confirmado como líder y el INAI debió reconocer la personería jurídica de la comunidad. »  « La communauté La Primavera accomplit une année d’actions directes en réclamation de ses droits; ils soufrèrent des menaces, incendies de leurs foyers, répressions et assassinats. Mais ils ont fait un pas en avant : Félix Diaz fut confirmé  comme lider et l’INAI dut reconnaître la personnalité juridique de la Communauté » (traduction personnelle).

Cet article retrace une année de lutte de la Communauté Qom la Primavera marquée par la violente répression policière du 23 novembre 2010 exercée à l’encontre de communautaires impliqués dans des barrages routiers en revendication de leurs droits territoriaux.

Télécharger l’intégral du bulletin, en espagnol, iciODHPI-octubre-001

L’Observatoire des droits de l’Homme des Peuples Autochtones (Observatorio de los Derechos Humanos de los Pueblos Indigenas) est une Ong qui se consacre à la promotion et à la défense légale des droits des peuples autochtones.

Fondé en mars 2009 par la Confédération Mapuche de Neuquen et des personnes comptant avec une longue trajectoire de défense et de conseil juridique des communautés mapuche, l’Observatoire poursuit 3 objectifs spécifiques:

–          la défense des droits de l’Homme des Peuples Autochtones

–          la génération d’une culture  des droits de l’Homme des peuples autochtones

–          la promotion de l’exercice des droits de l’Homme basé sur l’interculturalité.

Source: http://odhpi.org/

Cet article, publié dans Environnement, industries extractives, Justice, Mouvements autochtones, Participation politique, Ressources naturelles, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s