Mexique : Dispositifs environnementaux et subsistance des populations

(FR) « Situé sur un territoire à la biodiversité exceptionnelle, un village mexicain avait adopté un programme national censé préserver à la fois les richesses naturelles de la région et les moyens d’existence de la communauté. Sept ans plus tard, il jette l’éponge. L’expérience met en lumière les contraintes aberrantes parfois imposées aux populations au nom de la lutte contre le changement climatique ».  Cet article du Monde Diplomatique – en anglais et en français (résumé)- signé Anne Vigna et intitulé « compensation carbone, l’arbre qui cache la forêt » est disponible ici.

(ENG) « An indigenous community in Mexico wants to drop protected conservation status for its area because it feels it has lost real control of its land and way of life. Concern about carbon emissions is blinding policy makers to the failures of some of their conservation policies ». This article published in the Monde Diplomatique – in English and in French (abstract)– written by Anne Vigna and entitled « Mexico can’t see the wood for the trees» is available here.

Source : Le monde diplomatique

Cet article, publié dans Climat/Changements climatiques, Environnement, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s