GUATEMALA : une déclaration des peuples autochtones sur de récentes décisions de justice

GUATEMALA : une déclaration des peuples autochtones sur de récentes décisions de justice

Le Conseil des peuples mayas vient de diffuser une déclaration dénonçant un ensemble de décisions prononcées par la justice guatémaltèque allant à l’encontre des droits des peuples autochtones. Un appel est lancé à la reconstitution des peuples autochtones et à la refondation de l’Etat guatémaltèque garantissant ces droits.

Le Conseil auteur de cette déclaration se compose des organisations suivantes :

Conseil Mam (San Marcos, Quetzaltenango, Huehuetenango et Retalhuleu), Conseil K’iche del Quiché, Conseil K’iche de Quetzaltenango, Comité Directeur des 48 Cantons de Totonicapán, Conseil des autorités communautaires de Momostenango, Association Autochtone de San Francisco el Alto, Asemblée des Peuples de Huehuetenango, Conseil des Autorités Ancestrales Mayas de la Region d’Ixil, Communautés Kaqchikeles de Chimaltenango, Conseil des Peuples de Tezulutlán, Conseil Ch’orti’, Parlement Xinka et Mouvement Régional de Résistance Populaire du Sud.

Ci-dessous, la traduction libre en français de cette déclaration (effectuée par L. Lacroix).

Déclaration des peuples autochtones du Guatemala. Conseil des Peuples Originaires (CPO)

Organisés en Conseil, les peuples Ixil, Q’anjob’al, Chuj, Akateko, K’iche’, Mam, Kaqchikel, Q’eqchi’, Ch’orti’, Poqomchi’, Achi’, Xinka et Meztizo, voulons une nouvelle fois exprimer notre grande indignation à l’égard de la justice guatémaltèque qui ne respecte pas nos vies et faire état de plusieurs cas spécifiques :

1.    En réponse à notre action d’inconstitutionnalité concernant la Loi des Mines, la Cour Constitutionnelle a nié notre droit à la consultation préalable régulée par la Convention 169 de l’OIT avant l’approbation de la Loi des Mines.

2.    À Lanqui Alta Verapaz, la Cour Constitutionnelle a émis une décision de protection envers le peuple Q’eq’chi’ mais n’a pas annulé l’autorisation de construire la centrale hydroélectrique, se moquant ainsi du peuple Maya Q’eq’chi’ contre lequel des propos ou des jugements racistes et discriminants ont été portés.

3.    À Totonicapán, le gouvernement local et les tribunaux ont promu l’impunité et le non-respect de l’Etat de droit en ne jugeant pas les auteurs intellectuels du massacre du 4 octobre 2012.

4.    En territoire Maya Ixil, des jugements de la Cour Suprême de Justice et de la Cour Constitutionnelle ont été prononcés en faveur d’entreprises multinationales. Le peuple Ixil a apporté les preuves d’un dialogue ouvert avec l’entreprise ENEL (Italie). Cependant, avec la complicité du gouvernement actuel cette entreprise a abandonné le dialogue et a profité de la situation de pauvreté de la population locale pour signer un accord commercial qui viole la dignité et les droits des peuples autochtones.

5.    La réforme de l’éducation imposée par le gouvernement actuel tend à nier et faire disparaître les langues autochtones ainsi que la formation des enseignants autochtones.

Nous pourrions continuer ainsi à énumérer une quantité infinie d’actions légales que nous avons ainsi entrepris pour en finir avec les abus, les assassinats, les persécutions, les délogements forcés qui ont lieu aux quatre coins du pays.

Nous avons recouru à toutes les dispositions légales pour la défense de nos droits comme une démonstration de notre confiance envers l’Etat de droit qu’on nous a imposé. Nous sommes désormais face à l’obligation de ne plus croire en les lois et les institutions de cet Etat.

Face à ces agressions, nous lançons un appel à tous les peuples à la reconstitution, à l’unité, à la résistance et à l’exercice du droit universel à la désobéissance civile.

Pour la reconstitution des peuples autochtones ! Pour la refondation de l’Etat !

Iximulew, 9 Aq’ab’al, 10 K’AT /Guatemala, 14 et 15 mars 2013

Texte en version originale [ESP]

Cet article, publié dans Citoyenneté, Constitution/législation nationale, identité, Justice, Mouvements autochtones, est tagué , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s