La réinscription de la Polynésie française sur la liste des pays à décoloniser

A lire sur le site du Laboratoire de Recherches Juridique et Economique (LARJE)-Université de la Nouvelle-Calédonie un article de Mathias Chauchat intitulé « La réinscription de la Polynésie française sur la liste des pays à décoloniser » qui a été mis en ligne le 19 mai 2013 :

L’Assemblée générale de l’ONU a adopté, le vendredi 17 mai 2013, une résolution qui place la Polynésie française sur la liste des territoires à décoloniser. La résolution, présentée par plusieurs petits Etats du Pacifique (îles Salomon, Nauru, Tuvalu, Samoa) ainsi que par le Timor oriental, a été adoptée par consensus. La France, qui s’oppose à cette démarche, n’a pas participé à la séance.

Pour l’auteur, Mathias Chauchat,  cet événement permet de resituer la France dans son contexte en Océanie. L’article couvre les thématiques suivantes : le contexte de la décolonisation, l’action  du Tāvini Huira’atira nō te Ao Mā’ohi (Le « parti au service du peuple ma’ohi » en français) en faveur de la réinscription, le contenu de la résolution des Nations Unies (les différents projets). L’auteur termine son analyse par le questionnement suivant : « La liste des pays à décoloniser est-elle contestable ? ».

Lire l’ensemble de l’article ici

Cet article, publié dans Droit international, Institutions internationales, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s