Le rapporteur spécial James Anaya présente son rapport final à l’Assemblée générale des Nations unies/Special Rapporteur James Anaya presents final report to the UN General Assembly

Le rapporteur spécial pour les droits des Peuples autochtones, James Anaya, a présenté son rapport final à l’Assemblée générale des Nations unies.  Dans la première  partie, il décrit les activités qu’il a menées depuis le début de son  mandat, en recensant les méthodes de travail qu’il a suivies et les enseignements  qu’il a tirés, ainsi que les expériences positives qu’il a vécues et les difficultés qu’il a  rencontrées dans l’exercice de ses fonctions. Il fait ensuite état des obstacles  auxquels se heurtent la volonté et les initiatives des États et des autres acteurs pour  appliquer la Déclaration sur les droits des peuples autochtones, en se fondant sur ce  qu’il a constaté pendant son mandat. Il  espère que son rapport contribuera à la  réflexion menée sur les moyens de surmonter ces obstacles et favorisera l’adoption  de mesures d’application concrètes.

Le rapport en intégralité est disponible ici, voir la déclaration ici

Source : http://unsr.jamesanaya.org/

Special Rapporteur James Anaya presents final report to the UN General Assembly

The Special Rapporteur presented his final report to the Third Committee of the United Nations General Assembly. It his statement, Professor Anaya discussed broadly his work methods and lessons learned throughout his mandate. He also touched upon factors that in his opinion debilitate commitment to and action by States and other actors to the human rights standards embodied in the Declaration on the Rights of Indigenous Peoples, drawing upon his experiences over the past years.

Following his statement, the Special Rapporteur participated in an interactive dialogue with States present, during which he elaborated further on his views regarding the character and legal implications of the Declaration.

See full report here; see statement here.

Source : http://unsr.jamesanaya.org/

Reference :

James Anaya, Report to the General Assembly, A/68/317 (14 August 2012).(Summary of activities. Identifying work methods and lessons learned. Factors that debilitate commitment to and action by States and other actors to implement the Declaration on the Rights of Indigenous Peoples )

Cet article, publié dans Droit international, Institutions internationales, Mouvements autochtones, rapport international, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s