ARTICLE : «En Australie, des enfants ont été arrachés à leurs proches»

Interview de Martin Préaud parue dans le journal Libération du 18 février 2014. Propos recueillis par Solveig Gerfaut.

Alors que la France se penche sur le cas des enfants déplacés de la Réunion, l’anthropologue Martin Préaud revient sur le cas de l’Australie, où des milliers d’enfants aborigènes ont été enlevés à leur famille.

L’exemple des migrations forcées d’enfants réunionnais vers la métropole, discutée ce mardi à l’Assemblée nationale, n’est pas unique dans l’histoire. Il rappelle ce qui s’est passé au XIXe siècle en Australie avec les enfants aborigènes arrachés de leurs familles pour être envoyés vivre chez des Blancs. Une différence sépare cependant les deux exemples : alors que la France, agissant d’abord d’après des considérations sociales, n’a jamais eu l’intention de faire disparaître l’identité réunionnaise, l’Etat australien a eu la volonté de mettre un terme à cette culture autochtone. Il a fallu plusieurs décennies avant que cette politique eugéniste ne prenne fin.  Lire  la suite

Source : Liberation.fr

Cet article, publié dans Histoire, identité, Justice, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s